les oiseaux

Mésange charbonnière

Sûrement l'espèce la plus commune

Cette variété de petit passereaux appartient à la famille des paridés
Il faut attendre le printemps pour voir apparaître dans le ciel européen cette grande mésange, effectivement la charbonnière fait partie des mésanges dites imposantes. Malgré son poids élevé, elle est parfaitement à l'aise en vol, et une chasseresse redoutable.

Éspèce protégée notamment en France, la parus major vit en moyenne 15 ans, cependant en milieu naturel, l'espérance de vie chute à 3 ans. Forte, heureusement, cette variété se reproduit facilement, pouvant engendrer en une seule couvée une dizaine d'oisillons. Accédez directement à la fiche mésange charbonnière »

Depuis le menu, ci-contre, découvrez différentes espèces d'oiseaux frugivores, granivores, insectivores, notamment ceux des jardins, effectivement plus de 10 sortes côtoyant régulièrement nos jardins.
Également disponibles, les oiseaux marins, des informations surprenantes vous attende, et depuis l'accueil, les variétés du monde, une immersion dans le monde peu connu des ancêtres du dinosaure.

Présentation de la mésange

Mésange charbonnière ( Parus major )

Mésange charbonnière
Introduction


On connaît cette espèce plus communément sous l'appellation Mésange charbonnière. Appartenant à la famille des paridés. Les paridés sont des passereaux de taille moyenne, on comptabilisa 8 genres et 59 espèces distinctes. Cette variété vit principalement dans les forêts tempérées décidues et mixtes. Largement présente en Europe, on la retrouve également dans le Nord de l'Afrique.

Apparence


Les ailes comme la queue sont de couleurs sombres gris nuancé de bleu. On distingue une ligne horizontale blanche sur l'aile. La poitrine est d'un jaune citron entrecoupé d'une large bande noir. Le dessus de la tête comme la gorge sont d'un noir intense contrastant totalement avec les joues blanches. Muni d'un petit bec rond de couleur gris, cette espèce est facilement identifiable même en plein vol. La femelle se différencie du mâle adulte notamment par cette bande noir médio-ventrale légèrement plus courte. Les juvéniles possèdent des couleurs plus mat, leurs joues arborent une coloration jaunâtre.


Mensuration


Taille : 14 cm
Envergure :  23 à 26 cm
Poids : entre 16 et 21 gr 
Longévité : 15 ans


Nidification et reproduction 
 
 
Période de nidification : fin avril, mai, juin
Nombre de couvées : 2 
Nombre d'oeufs : 7-12 œufs de 17 mm de couleur blanc tachés noir/brun
Durée de couvés : 13-15 jours 
1er envol : 18 jours


Habitat


Sédentaire, elle occupe presque tous les habitats, préférant les forêts prédominées de chêne en bordure de clairière. On retrouve également la parus major en altitude, c'est une des seules avec sa consœur noire à côtoyer ce milieu. Cependant, elle est aussi présente en ville, notamment dans les parcs peuplés d'arbres ou de conifères. Ne craignant pas la présence humaine, on peut apercevoir la mésange charbonnière même dans nos jardins.


Alimentation


Au court du printemps, été, période de reproduction, son régime alimentaire ne varie guère, composée principalement d'insectes comme des blattes, cloportes, abeilles, de larves et d'araignées qui foisonnent en cette saison. Elle n'hésite pas à visité nos vergers à la recherche de petits fruits juteux et succulents. En dehors de cette période riche, l'oiseau adapte son régime devenu majoritairement granivore. Toutes sortes de graines, complétées ponctuellement par des baies. L'hiver, elle exploitera toute source de nourriture disponible, comme des sacs de graines suspendues dans les jardins d'habitations.


Comportement


Oiseau grégaire, vivant en groupe de plusieurs dizaines d'individus en dehors de périodes de reproduction. Elles peuvent ainsi côtoyer d'autres espèces, vagabondent à la recherche de nourriture. Il lui arrive même pendant ces rondes, d'intimider ses congénères en écartant les ailes pour s'approprier d'éventuelle source de nourriture. À l'aise avec la présence humaine, elle visite régulièrement les mangeoires afin de chaparder quelques graines.


Reproduction


Il convient d'être à la hauteur du moment, effectivement la période de reproduction nécessite de choisir l'emplacement idéal pour construire le nid. Choix stratégique et judicieux, afin d'y attirer sa promise.

Généralement, une cavité arboricole ou rupestre, toujours à l'abri des regards indiscrets serait un endroit parfait. À défaut, un lampadaire urbain fera l'affaire. Reste maintenant à séduire une femelle, celle-ci occupe le nid pendant toute la période d'incubation des œufs, environ 14 jours.

La femelle pont généralement une dizaine d'œufs. Les juvéniles seront totalement indépendant au bout de 6 semaines, néanmoins les parents continueront à les alimenter pendant une bonne semaine après l'éclosion. Cette période de nourrissage particulièrement fastidieuse pour le mâle, l'obligeant à effectuer des centaines de rotations journellement pour satisfaire l'appétit des petits. La femelle trop occupé à couver, ne quittera jamais le nid familiale. 

©2020 - les-oiseaux.com / Mésange charbonnière