Oiseaux des jardinsi

Oiseaux des jardins

L’observation des oiseaux débute souvent dans les jardins

Mais comment reconnaitre les différentes espèces présentes dans nos jardins ?
Rassurez-vous, on dénombre seulement une dizaine de variétés différente. Cependant, on peut observer les oiseaux pas seulement dans un jardin, les squares et les parcs sont aussi des lieux idéaux pour l'observation. La saison à également son importance, effectivement en hiver les oiseaux sont faciles à voir, l’absence de feuilles, la recherche de nourriture, font qu’ils se rapprochent facilement des maisons. Maintenant dès les beaux jours, la donne change totalement, ainsi les mâles sont occupés à rechercher une partenaire pour s'accoupler, et les femelles deviennent plus discrètes, car elles commencent à nicher. Nous vous proposons de découvrir 10 espèces qui côtoyant régulièrement nos jardins, une description détaillée avec photo vous permettras assurément de les identifier à l'avenir.
Depuis notre sommaire, retrouvez nos articles vous permettant d'identifier les oiseaux des jardins ainsi que la plupart des espèces fréquentant fréquemment les parcs, et autres espaces naturels. Comme le merle, rouge gorge, pinson, hirondelle, tourterelle, mésange, grive et bien d'autres.

Oiseau de jardin

Voici les 10 espèces d'oiseaux que l'on retrouve dans nos jardins

Hirondelle
Hirondelle


L'hirondelle appartient à la famille des Hirundinidae. Petit oiseau migrateur qui passe l'hiver au chaud principalement en Afrique. On la retrouve dans les jardins dès les beaux jours, les hirondelles installant souvent leurs nids près des habitations, préférant granges et étables aux arbres environnants. Le printemps est synonyme de reproduction, un moment important pour cet oiseau, car il devra attendre patiemment que les petits hirondeaux sont autonomes afin d'effectuer leur première migration. Retrouvez plus de détails sur l'hirondelle »

Chardonneret élégant
Chardonneret élégant


Petite espèce de passereaux appartenant à la famille des fringillidés. Il arbore de magnifiques couleurs, mais laisse apparaître un caractère assez farouche surtout à la saison de la nidification. Oiseau qui préfère se percher à la cime des arbres, rendant difficile son observation. On ne le voie pas, mais on l'entend, effectivement lors de la parade nuptiale, le chardonneret élégant devient particulièrement agressif envers ses rivaux, c'est justement pendant ces joutes que l'on distingue les leurs cris gutturaux si typiques. La fiche complète du chardonneret élégant»

Etourneau sansonnet
Étourneau sansonnet


L’Étourneau sansonnet fait partie de la famille des sturnidés. Un oiseau fort sympathique, l'étourneau vit généralement en regroupements de plusieurs centaines voire milliers d'individus. Cette espèce n'hésite pas à s'introduire en nombre dans les jardins. Réputé pour ses capacités vocales, il peut ainsi imiter avec une précision déconcertante les vocalisations d'autres espèces d'oiseaux. Cependant, les étourneaux peuvent rapidement devenir envahissant et poser de sérieux problème. Découvrez-en davantage sur l'étourneau sansonnet »

Mesange bleue
Mésange


Les mésanges appartiennent à la famille des Paridés. Petits oiseaux hyper actifs arborant de magnifiques couleurs. Le mâle et la femelle sont semblables difficiles donc de les différencier au premier regard. Les mésanges nichent principalement dans des trous d'arbre. Maintenant certaines personnes disposent des perchoirs dans leurs jardins, comme cet oiseau très sociable, il les fréquentera volontiers. Il existe cependant plusieurs variétés de mésanges, suivez le lien et accédez aux différentes sortes de mésanges »

Moineau domestique
Moineau domestique

Le moineau commun ou domestique appartient à la famille des Passeridae. Petit oiseau trapu, c'est assurément l'espèce la plus courante en ville. Les femelles se différencient des mâles par des couleurs moins vive. Essentiellement granivore, il se nourrit majoritairement de graines, n'hésitant pas à venir manger sur le rebord des fenêtres, oiseau opportuniste, rien ne lui fait peur, il consommant également des invertébrés, insectes, on assiste fréquemment aux disputes de dizaines d'individues pour morceau de pain. La fiche complète du moineau domestique »

Pinson des arbres
Pinson des arbres

Le Pinson des arbres, passereaux de la famille des fringillidés. Espèce partiellement migratrice, on retrouve les pinsons en ville et campagne, il existe trois espèces de pinsons, mais la plus répandue est le pinson des arbres. Ce petit oiseau se nourrit de petits invertébrés et de leurs larves, mais il ne refuse pas de s'attaquer aux graines laissées sur le sol tombées des mangeoires. Oiseau très sociable en dehors de la saison de reproduction, vous pouvez consulter toutes les informations sur le pinson des arbres »
 

Rouge-gorge
Rouge-gorge

Le rouge-gorge, sorte de passereaux appartenant à la famille des Muscicapidae. Il se nourrit généralement dans les vastes campagnes et les sous-bois. Son régime composé principalement d'invertébrés vivant au sol, mais aussi d'insectes, notamment des coléoptères qu'il affectionne beaucoup. Sa technique de chasse est bien adaptée à la végétation présente dans les jardins. De nature peu farouche, son magnifique plumage l'ont rendu célèbre chez les jardiniers, découvrez en plus sur le rouge-gorge familier »
Merle noir
Merle noir

Le merle fait partie de la famille des turdidés. Il existe plusieurs sous-espèces de Merle, certaines sont sédentaire et d'autres migrateur, singularité de cette espèce. On arrive facilement à différencier le mâle d'une femelle, effectivement celle-ci possède un bec de couleur marron, le mâle quant à lui, arbore un magnifique bec jaune orangé. Oiseau très présent en ville et campagne. Les merles sont omnivores. Leurs régimes alimentaires sont composés de diverses espèces d'insectes et vers. Cependant, ils leur arrivent de consommer des fruits, et même des graines. Apprenez en plus sur le merle noir »
Grive tâcheté
Grive

Il existe plusieurs variétés de grive, cependant toutes appartiennent à la famille des Turdidaene. Petit oiseau sympathique au plumage tacheté, malheureusement, elle fut chassé au cours du 19e siècle pendant de nombreuses années. De nos jours, ces pratiques ont presque totalement cessé, de se fait, elle est à nouveau bien présente dans nos jardins. Envie d'en savoir plus sur les différentes espèces comme la grive musicienne »
Tourterelle domestique
Tourterelle domestique

La tourterelle fait partie de la grande famille des colombidés. Il existe également une variété sauvage, la tourterelle rieuse d'Afrique. Maintenant celle que nous rencontrons dans les villes et jardins est une espèce domestique qui est nettement plus grosse que la sauvage, elle possède également une queue plus courte. Oiseau très populaire notamment son chant, le roucoulement des tourterelles est connu de tous. Voici la fiche complète de la tourterelle Turque »

Espèces que l'on peut croiser

Voici quelques oiseaux apercevable en jardin

Nous avons vue ensemble précédemment 10 espèces fréquentes en ville et campagne. Mais on peut aussi en apercevoir d'autre, notamment le corbeau, effectivement les corbeaux vivent près de nos habitations, il arrive quelques fois qu'il décide de nous rendre visite, oiseau totalement noir pouvant atteindre 30 centimètres de hauteur.

La cigogne, on la distingue régulièrement sur les toits, cloché d'église ou encore niché dans les arbres. Cependant, il arrive que les cigognes décident de se poser dans nos jardins, effectivement ce n'est pas courant, mais cela arrive et procure un moment de joie aux personnes présentes sur le moment.

La buse, oiseau de proie assez discret qui rôde souvent près des habitations à la recherche de proies. On a des chances de la voire sur le bord des toits des maisons à l'affût, cependant les buses ne se posent presque jamais sur le sol.

Le hibou, oiseau nocturne qui se rapproche la nuit des maisons pour partir à la chasse, on générale, c'est des petits spécimens ne dépassant guère 20 cm de hauteur que l'on peut observer.

La pie, cousine du corbeau, ce magnifique oiseau blanc et noir n'hésite pas à s'approcher de nos habitations et se promener sans aucune crainte dans nos jardins, attention à tout ce qui brille, car les pies ont la réputation d'être attirées par des objets brillants et de les chaparder.


Vous voyez qu'il existe une multitude d'oiseau sauvage que l'on peut apercevoir près de chez nous. Il suffit d'observer attentivement depuis sa fenêtre ou balcon quelques minutes et la magie de la nature opère pour notre plus grand plaisir.

Observation en hiver

Suremment la période la plus propice pour apercevoir un oiseau.

Les beaux jours sont finis, les feuilles des arbres on disparu, le froid c'est installer, alors que faire pour passer le temps ?


Pourquoi ne pas observer ce qui se passe à quelques mètres de votre fenêtre. Il suffit d'un peu de patience, de rester immobile et voilà qu'arrive le première oiseau.


Comme vous avez consulté nos différents articles, vous êtes en mesure de reconnaître rapidement l'espèce qui vient d'atterrir près de chez vous. Observez bien et prenez du plaisir, au fur et à mesure, vous apercevrez différentes espèces.


Maintenant pour pouvoir profitez pleinement du spectacle, rien ne vous empêche de poser un peu de nourriture à l'extérieur, soit sur une assiette, soit accrocher à une branche, et vous remarquerez rapidement la présence d'oiseaux.


C'est vrai que l'hiver est une période difficile pour les oiseaux, essentiellement le manque de nourriture. Si vous disposez régulièrement de la nourriture sur votre rebord de fenêtre ou à proximité, les oiseaux prendrons rapidement l'habitude et viendrons vous rendre visite régulièrement.


Observation au printemps

Plein d'oiseaux qui sifflent et pourtant.

Le printemps est assurément la saison la plus remplie pour les oiseaux, l'hiver est passé, la saison des amours va commencer avec les beaux jours.


Maintenant, concernant l'observation, c'est moins réjouissant, effectivement ça pullule d'oiseaux et pourtant pas si simple de pouvoir les apercevoir tranquillement. Les feuilles, on pousser, les arbres frémissent et pourtant l'observation devient plus délicate.


Il faut regarder dans tous les sens, car pendant la journée, les oiseaux sont occupés à diverses tâches, recherche de partenaire pour certains, préparation du nid pour les plus chanceux.


Mais rassurez-vous, la bonne et vielle technique fonctionne toujours même au printemps, posez à boire et à manger, résultat garanti, malgré la frénésie, les oiseaux devront tôt ou tard s'alimenter.


Par chance, vous avez prévu de quoi satisfaire nos chers amis, et vous serez certainement récompensé pour leurs présences. C'est justement à ce moment, que vous pourrez tranquillement regarder manger les oiseaux.

©2020 - les-oiseaux.com / oiseaux des jardins