les oiseaux

L'Étourneau sansonnet

Pourquoi  les étourneaux volent en goupe ?

Effectivement il vit en regroupements qui peuvent parfois compter plusieurs millions d'individus. Ils ce rassenblent ainsi pour se protgéger des éventuels prédateur, l'union fait la force.
Cette espèce est caractérisée par un comportement généraliste, cet oiseau s'adapte à de nombreuses situations, quels soit environnemental, concernant son régime alimentaire, et même en période de migration. L'étourneau peut ainsi parcourir près de 1 500 km chaque jour.

Oiseau particulièrement à l'aise en vol, pouvant atteindre 80 km/h de moyenne. Les étourneaux aimes vivre regroupés, retrouvez des étourneaux isolés est peu probable, mise à part en période de reproduction. Ils se rassemblent fréquemment, pour manger, pour la nuit formant un dortoir incluant jusqu'à plusieurs millions d'individus. Découvrez d'avantage sur l'étourneau sansonnet »

Depuis le menu, ci-contre, découvrez différentes espèces d'oiseaux frugivores, granivores, insectivores, notamment ceux des jardins, effectivement plus de 10 sortes côtoyant régulièrement nos jardins.
Également disponibles, les oiseaux marins, des informations surprenantes vous attende, et depuis l'accueil, les variétés du monde, une immersion dans le monde peu connu des ancêtres du dinosaure.

Présentation de l'Étourneau sansonnet

Étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris )

étourneau sansonnet
Introduction


Espèce de petit passereau de la famille des sturnidés, cette grande famille regroupe 33 genres, représentant 123 espèces différentes. Oiseau présent sur tous les continents hors-mi l'Antarctique. Réputé pour ses incroyables capacités vocales, l'étourneau est capable d'imiter d'autres oiseaux, mais aussi les divers bruits environnants.

Apparence


Le plumage de l'étourneau mâle est généralement noir brillant, on observe différents reflets pouvant être verts, roses, bleus, violets. L'oiseau possède également de nombreuses petites taches à l'extrémité des plumes, sur le cou, ventre et torse, elles peuvent être brunes ou blanches. L’œil est de couleur marron, son bec pointu brun, changeant de teinte pendant la période de reproduction, arborant une magnifique couleur jaune. On observe aussi une modification de la couleur des pattes, habituellement brunes elle deviennent d'un rose rougeâtre, probablement un atout séduction. La femelle nettement plus terne, possède néanmoins plus de tâches, elle est reconnaissable grâce au cercle blanc entourant ses yeux.


Mensuration


Taille : 17 à 22 cm
Envergure :  37 cm
Poids : entre 75 et 95 gr 
Longévité : 20 ans


Nidification et reproduction 
 
 
Période de nidification : avril à juillet 
Nombre de couvées : 2 
Nombre d'oeufs : 4-8 œufs de 30 mm de couleur bleu intense 
Durée de couvés : 12-13 jours 
1er envol : 20-22 jours


Habitat


Les Étourneaux sansonnets oiseaux nicheurs sont peu exigeants, retrouvé à la fois dans des environnements ruraux et plus proches de l'Homme en milieu urbain. Ils ont essentiellement besoin d'un milieu ouvert, prairies, champs en bord de forêt, pour leurs alimentations, de cavités pour la reproduction. Les cavités de nidification peuvent être d'origines naturelles ou artificielles. En ville, l'oiseau se contente de toitures délabrées, utilisant même des lampadaires urbains à défaut de mieux. Hors période de reproduction, l'étourneau passe la nuit en dortoirs, choisissant de grands arbres pouvant accueillir plusieurs milliers d'individus.


Alimentation


Qu'est-ce que mange un étourneau ?

 S'agissant d'une espèce omnivore, l'étourneau se nourrit principalement d'insecte et de fruit, pouvant causé de nombreux dégâts dans les vergers. L'oiseau adulte affectionne particulièrement de petits invertébrés qu'il trouve dans le sol, comme des escargots, vers de terres ou encore d'araignées. Il peut également se nourrir de graines et des céréales suivant les saisons et l'habitat. Les jeunes spécimens s'alimentent majoritairement des parties tendres d'invertébrés avant de pouvoir manger comme les adultes. Les étourneaux se nourrissent en formant d'immenses rassemblements sur les sites d'alimentation.


Comportement


Le trait de comportement principal de l'Étourneau sansonnet se traduit par un tempérament grégaire, vivant en communauté de centaines de congénères. Pendant la nidification, il adopte comme beaucoup d'espèces un comportement territorial peu marqué à l'égard de ses congénères. En cours de nidification, les adultes étrangers au nid rejoignent des centaines de congénères pour former des dortoirs géants. Considéré comme très nuisible vue le nombre d'oiseaux se nourrissant en même temps, les propriétaires de vignobles ou vergers essai temps bien que mal de s'en débarrasser.

Comment éloigner les étourneaux des mangeoires ?

Si vous avez décidé de nourrir et observé les oiseaux de jardin, il est évident que l'étourneau sansonnet risque de venir se ravitailler et faire fuir de se fait les autres petits oiseaux. Il est difficile de lutter contre cet envahisseur, le seul conseil pour éloigner les étourneaux est d'observer et de faire peur dès l'apparition des premiers individus.


Reproduction


Où vont les étourneaux ?

La saison de reproduction s'étend généralement selon les pays de mars à juillet, ils migrent généralement du nord-est de l'Europe vers les pays chauds comme l'Espagne et l'Italie. Le mâle arrive généralement en premier sur le site de reproduction, étant une espèce cavernicole, il construit le nid dans une cavité naturelle, à defaut de trouver l'emplacement idéal, l'étourneau se contenterat d'un nichoir d'origine humaine, comme un lampadère ou le dessus d'un mur.

Les étourneaux ont la particularité d'être monogame comme polygame, sachant qu'il peut y avoir deux couvée dans la même saison, il est fréquent qu'une couvée n'a pas nécessairement des origines génétiques identiques. Une fois sa promise choisie, celle-ci pourrat pondre 4 et 8 œufs de couleur bleu pâle et tachetés.

L'éclosion se produit normalement entre 10 à 16 jours après la ponte. Les deux parents assurent mutuellement les soins aux jeunes en les nourrissant de leur éclosion à leur envol, cette phase ultime se produit en moyenne au bout de 25 jours.

Cependant, les jeunes demeurent néanmoins fragiles et totalement dépendants des adlutes pendant une bonne semaine supplémentaire, les parents continueront à assurer pendant ces quelques jours le nourrisage de leurs juvéniles. 

©2020 - les-oiseaux.com / Étourneau sansonnet