les oiseaux

Rouge-gorge familier

Oiseau facilement reconnaissable !

Effectivement, l'apparence du rouge-gorge est unique, difficile de le confondre.
Une espèce particulièrement présente en Europe, ce petit passereau fait partie des oiseaux les plus populaires et sympathique. On le retrouve un peu partout, présent en ville, dans les campagnes, un vrai plaisir que d'observer le rouge-gorge familier.

Véritable ambassadeur des jardins français, il est toujours en train de voltiger parmi les arbres, sa présence annonce le retour des beaux jours. Apprenez-en d'avantage sur ce petit volatile, ses traits de caractères, son régime alimentaire, le mode de reproduction de l'espèce.

Depuis le menu, ci-contre, découvrez différentes espèces d'oiseaux frugivores, granivores, insectivores, notamment ceux des jardins, effectivement plus de 10 sortes côtoyant régulièrement nos jardins.
Également disponibles, les oiseaux marins, des informations surprenantes vous attende, et depuis l'accueil, les variétés du monde, une immersion dans le monde peu connu des ancêtres du dinosaure.

Présentation du rouge-gorge

Rouge-gorge familier (Erithacus rubecula)

Rouge-gorge familier
Introduction


Classé comme petit passereau, il appartient à la grande famille des Muscicapidae, 310 variétés aux totales regroupées en 58 genres. On retrouve essentiellement cette espèce sur le continent eurasien, mais aussi en Afrique du Nord, Amérique du Nord. En France, le rouge-gorge est principalement sédentaire, mais certains individus d'Europe du Nord sont des migrateurs partiels. 

Apparence


Mâle et femelle sont presque identiques, fait rare chez les oiseaux, tous deux possèdent une couronne brune, les ailes, la queue, sont de couleur brune également. La gorge est totalement rouge-orangé, sur ses côtés, on aperçoit une bande grise. Le ventre est blanc, les pattes de l'oiseau rose. L'identification des jeunes spécimens peut s'avéré difficile, effectivement les juvéniles possèdent un plumage brun tacheté, leurs gorges contrairement aux parents n'est pas rouge, c'est justement l'absence de cette coloration si singulière qui rend l'identification presque impossible pour les non-initiés.
 

Mensuration


Taille : 14 cm
Envergure :  20 à 24 cm
Poids : entre 16 et 22 gr 
Longévité : 15 ans


Nidification et reproduction 
 
 
Période de nidification : avril, mai, juin, juillet 
Nombre de couvées : 2 
Nombre d'oeufs : 4-8 œufs de 20 mm de couleur blanc tachés de roux
Durée de couvés : 13-14 jours 
1er envol : 12-15 jours


Habitat


On trouve ce petit passereau essentiellement dans l’Ouest européen, cependant de petite colonie résident en Europe du Nord, notamment dans les pays scandinaves. Ces dernières migrent dès le froid venu vers l’Europe de l’Ouest, parfois jusqu’en Afrique du Nord. Il existe aussi quelques variétés vivant en Asie. Oiseau majoritairement forestier, il déborde de son territoire jusqu'en ville, principalement pendant la période de reproduction. 


Alimentation


Le rouge-gorge familier se nourrit habituellement dans les campagnes et sous-bois. Son régime alimentaire varie selon la saison, pendant les périodes de solitudes, il se nourrit principalement d'invertébrés vivant au sol, de différents insectes volants et rampants. Dès le début de l'automne, il modifie son comportement alimentaire, consommant beaucoup de baies et petits fruits délicieux. Habile chasseur, l'oiseau se perche à faible hauteur, observant patiemment les environs, puis descend soudainement sur sa proie et la capture, répétant ainsi l'opération plusieurs fois jusqu'à ce qu'il soit totalement repu. Une espèce opportuniste, effectivement, il n'est pas rare d'apercevoir l'oiseau dans les jardins suivant de façon très intéressée la bêche du jardinier afin d'attraper des vers de terres.


Comportement


Les rouges-gorges sont de nature peu farouche, malgré leurs plumages attractifs qui laisserait penser à une timidité, au contraire, présent dans de nombreux jardins privés, ils cherchent en permanence à profité de la moindre occasion. Il suffit de lui tendre des proies vivantes, comme des vers de terres, l'oiseau sera capable de venir mangez dans la main. Devenant encore plus familier si la nourriture venait à manqué, sachant que son métabolisme ne lui permet pas de subsister longtemps au froid sans manger. Si l'hiver est vraiment rude et long, la mortalité de cette espèce devient importante, essentiellement pour l'espèce rechignant à migrer.


Reproduction


Cette période dure d’avril à septembre, c'est le seul moment ou les rouges-gorges peuvent se tolérer. Les femelles s'occupent de la construction des nids, celui-ci est élaboré majoritairement à partir de diverses fibres végétales, et quelques poils d’animaux. Le nid bien caché, est généralement construit en hauteur, soit dans le creux d’un arbre, ou dans les charpentes des maisons. 
 
Le mâle est constamment en alerte, se posant en hauteur dans un endroit dégagé afin d'être bien visible par ses congénères, chantant sans cesse pour attirer sa belle. La femelle convaincu gagne le nid conjugale.

Elle y déposera 4 à 8 œufs blancs de 20 mm, couvant ses œufs en permanence environ 2 semaines, période pendant laquelle le mâle la nourrira. Une fois éclos, les petits rouges-gorges seront dépendants durant environ encore deux semaines. Au terme de cette phase de nourrissage, les oisillons commenceront à quitter progressivement le nid pour faire leurs premiers vols. Les femelles peuvent entreprendre jusqu’à deux couvées annuellement.

©2020 - les-oiseaux.com / Rouge-gorge familier